CLINIQUE DU PARC : 26 rue Paul-Louis Courier 24009 PERIGUEUX CEDEX 05 53 02 16 16 05 53 53 24 03 contact@cliniqueduparc.fr

Pendant votre séjour

La Clinique du Parc fait un effort tout particulier
pour rendre votre séjour aussi confortable que possible.

Chambre
Les chambres à un ou deux lits disposent de cabinet de toilette avec WC. Le téléphone et la télévision sont mis à disposition moyennant une redevance. Vous bénéficierez de toutes les chaines de la TNT. Si votre mutuelle ne couvre pas la prestation chambre individuelle, le montant sera à votre charge.
Restauration
Nos chefs cuisiniers élaborent vos repas sur place. Le menu vous est proposé chaque jour et prend en compte vos différents régimes. Les heures de repas ont été fixées au plus près des heures habituelles :
Petit déjeuner 7 h
Déjeuner 11 h 30 – 12 h 30
Dîner 18 h – 19 h
Des distributeurs de friandises, boissons chaudes et fraîches sont à votre disposition à l’Accueil.
Accompagnant
Si votre état de santé et la capacité du service le permettent, un lit d’accompagnant peut être mis à disposition pour la nuit, sauf en chambre double. Un repas peut être également servi (petit-déjeuner, déjeuner, dîner). Les tickets permettant d’accéder à ces prestations sont en vente au bureau d’accueil avant 17h30.
Prothèses auditives, dentaires et lunettes
Vous serez amenés à déposer vos prothèses et/ou lunettes avant votre intervention. Nous vous demandons de prévoir le nécessaire pour le rangement afin d’éviter de les égarer.

TARIFS
au 1er janvier 2016

Chambre seule :
hospitalisation 47€
Ambulatoire 47€
Salle de repos ambulatoire
15€ (Télévision incluse)
Forfait télévision : 4€
(2€ si vous êtes en
chambre double)
Téléphone 2€ d’ouverture
de ligne + coût de communication
Lit accompagnant
+ petit déjeuner 10€
Repas accompagnant 10€

Soins d’accompagnement à l’hygiène et nécessaire de toilette
Vous devez vous munir de serviettes et gants de toilette, de linge de nuit (pyjama, robe de chambre)… Le personnel de la clinique vous aide pour vos soins d’hygiène quotidiens. Une aide vous sera proposée pour vos douches pré-opératoires. Une tenue de bloc vous sera fournie pour votre intervention.

Courrier départ
Vous pouvez déposer vos lettres à l’Accueil en bénéficiant d’une levée journalière à 16h30, les jours ouvrables. Votre courrier vous est distribué quotidiennement.

Culte
Vous pouvez demander la visite du ministre du culte de votre confession religieuse en vous adressant au cadre de santé du service.

Visites
Elles sont autorisées de 8h00 à 20h00. Veuillez demander à vos parents et amis d’éviter les visites en groupe trop prolongées et bruyantes, de ne pas être accompagnés d’animaux dont l’entrée est interdite par mesure d’hygiène

Respecter le repos de vos voisins
qui peuvent être dérangés par votre
radio, télévision, visites bruyantes.

Bien vous identifier pour votre sécurité

Les secrétaires vous demanderons votre carte vitale et une pièce d’identité. Cette dernière est extrêmement importante car il est fréquent que les cartes vitales soient erronées. Un bracelet d’identification vous sera posé par le personnel dans le service de soins.
Vous remarquerez tout au long de votre séjour que les équipes médicales et para-médicales vous demanderons plusieurs fois votre nom et prénom. Il est important de bien vous identifier pour éviter les erreurs de personnes.

La douleur
n’est pas

une fatalité.
On peut la prévenir
et la traiter.

Lutte contre la douleur
Parlez-en aux médecins et soignants. Ils ont été formés à prendre en compte la dimension douloureuse, physique et/ou psychologique, découlant de votre maladie. Des traitements seront mis en oeuvre au cours de votre hospitalisation. Vous pouvez également consulter le document spécifique d’engagement de lutte contre la douleur joint au livret. La lutte contre la douleur est reconnue comme un droit fondamental par la loi du 4 Mars 2002.

Prévenir et traiter
la douleur post-opératoire 3 initiatives en présence d’une douleur :
– Oser en parler avec les soignants, prévenir l’infirmière : sonnette +++
– Décrire votre douleur : Où est-elle ? Est-elle forte ? A quoi ressemble-t-elle ?
– Prendre des antalgiques (prescription anticipée par le médecin), médicaments prescrits pour soulager la douleur.

Vos douleurs, sans être totalement évitées, seront rendues supportables grâce à l’attention de toute l’équipe soignante.

Quelques outils d’évaluation de la douleur :
pour vous aider à exprimer votre douleur, des outils d’évaluation vous seront proposés :
• Echelle numérique Entre 0 et 10, où se situe votre douleur ? sachant que 0 = pas de douleur 10 = douleur insupportable
• Echelle spécifique enfant
• Mallette d’évaluation pour les personnes non communicantes

Différentes pratiques d’analgésie post-opératoire
Pour agir rapidement contre des douleurs intenses, certaines techniques vous seront proposées et expliquées :
– Antalgiques de niveau I et II vous seront systématiquement administrés.
– Analgésie loco-régionale.
– Pompes à morphine auto-contrôlée.
– Morphine par voie orale.
Le soulagement de votre douleur se fera en fonction de son intensité :
– Douleur lègère à modérée : paracétamol seul ou en association.
– Douleur sévère : morphiniques.
Les effets secondaires des analgésiques, constipation, nausée, somnolence, seront pris en compte et corrigés par l’équipe soignante.

Pendant votre séjour

Précautions générales d’hygiène à respecter

Sources de contamination

La main récolte tout au long de la journée de multiples germes susceptibles d’être transmis.

Tout matériel médical est stérile ou décontaminé.

La cigarette est nocive pour toute personne, et d’autant plus pour un opéré. Elle est dangereuse dans les chambres du fait des prises à oxygène qui s’y trouvent.

Dans l’air et dans l’eau se trouve une grande quantité de micro-organismes. Tout objet (manteau, sac…) venant de l’extérieur en est porteur.

Toute affection de type oropharyngé (grippe, rhume…) est rapidement transmissible par l’air et les gouttelettes de salive lors d’une discussion.

Les animaux sont une source de germes très important.

C’est le matin que l’on effectue les soins au patient. Il faut donc éviter d’être présent à ce moment-là pour empêcher tout apport de germes.

Toute personne est source de germes, donc plus les personnes sont nombreuses, plus le nombre de germes augmente et plus le risque d’infection augmente !

L’eau stagnante dans laquelle baignent les fleurs est source d’innombrables germes.

Recommandations

Lavage soigneux des mains et/ou friction hydroalcoolique.

Eviter de toucher le matériel médical

Ne pas fumer ni vapoter dans les chambres, ni dans l’enceinte de la clinique.

Ne pas s’asseoir et ne rien déposer sur les lits.

Ne pas rendre visite au patient si l’on est soi-même malade.

Ne pas emmener d’animaux à la clinique.

Horaires de visites : 8h – 20h.
Pendant les soins, il vous sera demandé de sortir de la chambre. Merci de votre compréhension.

Ne pas être trop nombreux dans une chambre.

Ne pas apporter de fleurs ni de plantes dans une chambre.